Santé Mentale : Dépression et Anxiété

Santé Mentale : Dépression et Anxiété

Lisa Kilgour, Nutritionist

En règle générale, et avec raison, les gens aiment prendre soin de leur santé physique. Sans la santé, qu’est-ce qui nous reste? Quiconque aux prises avec un problème de santé chronique peut l’affirmer : le bien-être n’a pas de prix.

Il importe toutefois de tenir également compte de notre santé mentale. Les problèmes de santé mentale sont encore trop souvent négligés. Les gens sont plus gênés d’en parler et ont tendance à leur accorder moins d’importance qu’aux problèmes de santé physique. Ils font fausse route.

Seule la médecine occidentale traite séparément le corps et l’esprit. Les formes traditionnelles de traitement, comme la médecine ayurvédique (de l’Inde) et la médecine traditionnelle chinoise, ont toujours tenu compte de cet équilibre corps-esprit.

Le cerveau fait PARTIE du corps

Je ne vois pas pourquoi on les traiterait séparément, d’autant plus qu’on peut souvent faire des liens entre les symptômes! Notre digestion tend notamment à refléter notre bien-être mental. L’anxiété peut entraîner une hyperactivité de l’appareil digestif (crampes, douleurs, diarrhée), tandis que la dépression peut ralentir la digestion et causer de la constipation. Ces deux troubles sont liés, car ils dépendent de l’équilibre des neurotransmetteurs.

Votre médecin s’est-il informé de vos troubles d’anxiété ou de dépression lorsque vous avez discuté de votre SCI (syndrome du côlon irritable)? Beaucoup de recherches démontrent pourtant une forte corrélation entre ces deux maux.

Je suis convaincue que la santé mentale est un facteur clé à la santé générale et au bien-être. Nous devons lever les tabous et commencer à en discuter ouvertement.

Les problèmes de santé mentale sont courants : 20 % des Canadiens devront composer avec un trouble mental diagnostiqué au cours de leur vie, et la plupart d’entre nous feront face à une forme de détresse psychologique au cours de l’année, qu’il s’agisse de dépression, d’anxiété, d’insomnie ou de stress.

Combien connaissez-vous de personnes aux prises avec un de ces problèmes? Vous auriez probablement de la difficulté à trouver quelqu’un qui n’a eu affaire à rien de tout ça dans les cinq dernières années.

Santé mentale : dépression et anxiété

Il est temps d’aborder ces sujets plus ouvertement

Nous n’éprouvons aucune gêne à parler d’autres maladies courantes, comme une grippe ou des problèmes de glande thyroïde. Pourquoi vouloir éviter le sujet de la santé mentale?

Je me lance : je suis sujette aux dépressions. Si je suis stressée ou si j’ai à composer avec une question particulièrement émotionnelle, je deviens déprimée. Parfois même beaucoup. J’ai fait quelques dépressions longues et profondes, sur des périodes de quelques mois à quelques années. Je cache cependant bien mon jeu, beaucoup de gens que je côtoie n’étaient pas au courant (avant maintenant).

N’oubliez jamais la possibilité que vous, un proche ou un collègue puissiez vous heurter à un tel problème. Les gens intériorisent souvent leurs problèmes. On ne remarque parfois pas les changements de comportements. Ne croyez pas forcément qu’ils soient fâchés ou qu’ils vous en veuillent; ils sont probablement aux prises avec un problème intérieur.

Restez gentil, écoutez-les et offrez votre aide. Nous en avons tous besoin.

Les symptômes de la dépression et de l’anxiété ne se limitent pas à de la tristesse ou à une crise de panique. Ils peuvent être sournois, au point où l’on ne réalise pas toujours qu’on a affaire à un problème de santé mentale.

On peut, par exemple, être incapable de relaxer, avoir des muscles tendus, être épuisé, trop s’inquiéter ou se sentir désespéré.

Notre alimentation et notre mode de vie peuvent parfois nous aider. Ces problèmes sont complexes et doivent être abordés sur plusieurs fronts, mais une alimentation et un mode de vie sains peuvent aider à contrôler les symptômes.

Voici quelques-unes de mes approches préférées pour réduire le stress et l’anxiété

La passiflore

J’adore cette plante et je l’utilise régulièrement. Elle peut aider à contrôler les excès de stimulation intellectuelle qui nous empêchent de dormir ou de nous concentrer.

Le millepertuis

Il peut accroître les niveaux de sérotonine pour contrer la dépression. Demeurez toutefois prudent, cette plante ne s’accorde pas avec tous les médicaments. Consultez toujours un pharmacien avant de la combiner à autre chose.

L’exercice

Un traitement efficace, mais souvent négligé, contre l’anxiété et la dépression. Trente minutes d’exercice par jour peuvent servir de panacée pour la santé mentale. L’exercice peut même contrer la démence!

Santé mentale : dépression et anxiété

Les aliments riches en nutriments

On peut succomber à l’envie de sucreries ou d’aliments transformés réconfortants, mais il faut aussi penser à consommer chaque jour des aliments riches en nutriments, comme des fruits, des légumes, des noix et des graines. Le corps consomme beaucoup de nutriments en période de stress ou de tension; il a donc besoin d’un coup de pouce.

Pensez à intégrer encore plus de ces aliments à votre alimentation; ils finiront peut-être par éclipser les sucreries et les aliments transformés.delicieuse vinaigrette a lhuile de lin et salade verte croquante

 

Prenez note des approches qui fonctionnent sur vous et discutez-en avec vos amis. Nous avons tous besoin de nouvelles idées lorsque le quotidien nous submerge. Parlons-en, sans gêne!

About the Author

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa is on a mission to teach people how to heal themselves, to restore balance to body and well-being through whole food. A specialist in...

Learn More