Cinq Manières de Favoriser Votre Activité Cérébrale! - Botanica Health

Cinq Manières de Favoriser Votre Activité Cérébrale!

Dr. Miranda Wiley, ND

Nous vivons à l’ère de l’information et sommes exposés à une quantité hallucinante de faits, de connaissances, de théories et d’idées. C’est peut-être à cause de ce trop-plein d’information, ou en dépit de cette vague de connaissances, que certains souffrent quotidiennement du syndrome du « cerveau embrumé ».

Notre cerveau est en constant traitement d’information sensorielle chaque seconde de notre vie; il analyse ce qui est essentiel à notre survie et ce qui ne l’est pas. Oui, nous avons besoin d’entendre qu’une voiture s’approche pour pouvoir réagir au besoin.   Non, il n’est pas nécessaire de capter la conversation d’individus assis deux tables plus loin au restaurant. Mais que se passe-t-il lorsque l’ensemble des fonctions cérébrales est considérablement affecté? Comment survivre, sans parler de réussir, dans ce nouveau monde?

Le cerveau embrumé se caractérise par l’impression d’être incapable de penser clairement. L’élocution est plus difficile et l’assimilation des concepts est plus longue. Vous entrez dans une pièce avec un but précis, mais oubliez la raison pour laquelle vous y êtes. Ça vous est déjà arrivé?

L’humain étant une créature complexe, de nombreux facteurs perturbent la fonction mentale et la capacité cérébrale. Pour que le cerveau et l’organisme soient en santé, ils doivent être bien nourris, hydratés et entraînés régulièrement. Les hormones, les neurotransmetteurs et les autres agents biochimiques doivent être en parfait équilibre.

Des aliments qui clarifient l’esprit

Plusieurs aliments et suppléments alimentaires favorisent une bonne santé cognitive et préviennent le déclin cognitif (que ce soit une simple diminution de ces aptitudes ou un stade beaucoup plus avancé, comme une maladie dégénérative telle que l’Alzheimer).

La substance blanche du cerveau est constituée de cellules nerveuses isolées par une couche de gras spécialisé appelée myéline. Celle-ci permet aux messages de voyager plus promptement vers les nerfs du cerveau pour livrer l’information importante, de la même manière que des câbles électriques isolés permettent une transmission plus rapide du signal. Selon des études, les bons gras, comme l’huile de noix de coco, l’huile d’olive extra-vierge et l’ADH (acide docosahexaénoïque) contenue dans l’huile de poisson, procurent des bienfaits au cerveau.1, 2, 3

Les antioxydants sont également essentiels au bon fonctionnement du cerveau, qui est particulièrement vulnérable aux toxines; tout ce qui peut protéger les cellules, les aider à se réparer ou à se régénérer plus rapidement est donc bénéfique à son activité. La consommation en aliments riches en antioxydants à chaque repas favorisera une meilleure santé cérébrale et de l’organisme tout entier. Optez pour des nutriments colorés à base de plantes, comme des baies de goji rouges, du curcuma entier, des légumes à feuilles foncées ou des suppléments de légumes. Vous pouvez également consommer des bleuets, des mûres ou tout autre fruit de couleur violet foncé.
BOL DE YOGOURT FOUETTÉ AUX SUPERFRUITS

De l’eau pour des idées claires

Le cerveau, tout comme le reste du corps, est majoritairement composé d’eau. Nous devons consommer de l’eau pour que les nutriments se rendent au cerveau, pour favoriser un meilleur fonctionnement des cellules et pour éliminer les déchets organiques du cerveau. À la vôtre!

Des plantes pour un cerveau en santé

Certaines plantes sont classées en tant que « stimulants de la circulation cérébrale », ce qui signifie qu’elles augmentent le flux sanguin vers le cerveau. Cet effet physique explique pourquoi ces plantes sont classées dans la famille des « smart drugs » (ou « nootropes », pour les linguistes); elles sont utilisées pour favoriser l’amélioration des fonctions cognitives, par exemple pendant l’étude pour un examen, pour prévenir les pertes de mémoire causées par l’âge, ou encore pour se sentir au meilleur de sa forme. Le ginkgo (Ginkgo biloba), le romarin (Rosmarinus officianalis), la centella asiatique (Centella asiatica), le bacopa (Bacopa monnieri) et plusieurs autres plantes font partie de cette famille. Les plantes nervines, comme la mélisse officinale (Melissa officianalis), la passiflore (Passiflora incarnata) et l’ashwagandha (Withania somnifera) ne favorisent pas directement les fonctions cognitives, mais comme le stress peut altérer la fonction cérébrale (sensation de bourdonnement), elles peuvent favoriser un raisonnement éclairé, notamment grâce à leur action calmante sur les neurones.
Cinq Manières de Favoriser Votre Activité Cérébrale!

Servez-vous-en ou passez-vous-en

Si vous n’utilisez pas vos muscles, ils peuvent s’affaiblir et même s’atrophier, c’est-à-dire rétrécir et perdre leurs capacités. C’est pareil pour le cerveau. Les casse-têtes de tout genre (mots croisés, jeux de mots, jeux-questionnaires, casse-têtes, sudokus) sont d’excellents moyens de conserver une bonne santé cérébrale. Plus les neurones travaillent, plus ils se renforcent, ce qui favorise un meilleur transfert de l’information. Certains éléments deviennent automatiques (comme l’alphabet), alors que d’autres sont plus difficiles à se souvenir (comme le nom du chien de votre voisin quand vous étiez petit).

La méditation et la pleine conscience sont également des exercices qui deviennent plus faciles avec la pratique. Si on me donnait cinq sous chaque fois que quelqu’un me disait : « Je ne médite pas parce que je ne suis pas bon », je pourrais prendre ma retraite demain! Si les bébés renonçaient à marcher aussi facilement que les adultes renoncent à la méditation, ils marcheraient à quatre pattes toute leur vie! Les athlètes s’entraînent sur une base régulière afin de battre leurs propres records ou les records mondiaux, mais aucun n’y parvient du premier coup. Les bienfaits de la méditation se remarquent dans la pratique et non dans l’atteinte d’un objectif, ce qui représente un défi en soi dans notre société moderne.

Cinq Manières de Favoriser Votre Activité Cérébrale!

Le stress perturbe l’équilibre des neurotransmetteurs du cerveau, qu’il s’agisse d’un stress aigu (mode panique) ou un stress chronique (« je suis malheureux… »). Le cortisol, l’épinéphrine et la norépinéphrine affectent la mémoire, l’apprentissage et la concentration. Si vous sentez que votre cerveau est embrumé, évaluez d’abord votre niveau de stress et travaillez à corriger ce problème. Manifestez de la gratitude et voyez comment votre mémoire et vos fonctions cérébrales s’améliorent. [Lien vers l’article de Botanica concernant les différents stress?]

Lorsque les substances neurochimiques sont en harmonie, vous êtes heureux et votre esprit est clair, vous avez une meilleure concentration et possédez une réelle joie de vivre. Ce n’est pas irréalisable! Tout dépend de vous!4
Alors, la prochaine fois que vous oublierez un mot ou que vous perdrez – encore – vos clés, prenez votre santé en main et suivez ces conseils :

  1. Modifiez le type de gras de votre alimentation. Incorporez-y plus d’huile d’olive extra-vierge riche en antioxydants, de délicieuse huile de noix de coco non raffinée ou d’ADH essentielle sur le plan nutritionnel contenue dans les suppléments d’huile de poisson pour nourrir votre cerveau.
  2. Assurez-vous de consommer des aliments de toutes les couleurs pour enrichir votre répertoire d’aliments antioxydants afin de réparer vos cellules.
  3. Buvez de l’eau purifiée pour favoriser l’hydratation et la détoxication cellulaire.
  4. Essayez les plantes nootropiques, comme le ginkgo, le romarin ou le bacopa.
  5. Faites travailler votre cerveau avec des casse-têtes (« endurance »), des exercices de pleine conscience et de la méditation (« renforcement »), et manifestez de la gratitude (« flexibilité »).

 


[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28126466
[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28392295
[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29316994
[4] Walsh, William J.. Nutrient Power: Heal Your Biochemistry and Heal Your Brain. Skyhorse Publishing. Kindle Edition.

About the Author

Dr. Miranda Wiley, ND

Dr. Miranda Wiley, ND

Miranda began her career in natural health at 13 years old when she took a summer job at her local health food store. By age...

Learn More