Superfoods You Need to Introduce Into Your Diet

Ces superaliments à ajouter au menu

Lisa Kilgour, Nutritionist

Vous est-il déjà arrivé d’envier la bouffe des autres? De reluquer le lunch de vos collègues en vous demandant « Mais qu’est-ce qui a l’air si bon dans sa salade et son sandwich?

Rassurez-vous, ça arrive à tout le monde. Votre amie gourmande et son cousin grano ont déjà été comme vous, avides de découvrir ces aliments.

En fait, plusieurs produits sont des « superaliments », à la fois délicieux et faciles à apprêter une fois apprivoisés. Alors, sautons dans le vif du sujet.

Je classe les superaliments en deux catégories :

1. Les superaliments courants.

Ce sont les fruits et légumes aux superpouvoirs antioxydants, comme le chou frisé, le bleuet et le brocoli.

2. Les superaliments d’exception.

J’inclus ici ces produits qui ne sont pas dans la section des fruits et légumes, et qui ajoutent du pep à vos repas, comme l’huile de coco vierge, les baies de goji et les acides gras essentiels.

 

C’est la seconde catégorie qui intrigue la plupart d’entre nous, et c’est elle que nous allons explorer.

En gros, on parle ici de produits délicieux, qui s’incorporent étonnamment facilement à nos habitudes et qui feront reluire votre aura de gastronome. C’est le genre d’aliment qu’on aime mentionner au passage .

Huile de coco vierge

Vous vous souvenez quand la new wave puis le grunge faisaient rage et que les gras saturés étaient mauvais? Eh bien! c’était 100 % faux (du moins pour les gras saturés et les cheveux platine…).
Les gras saturés non transformés forment un excellent ajout à une saine alimentation. Ils comprennent des acides gras très importants comme l’acide laurique, et donnent à la peau une allure radieuse. C’est de la beauté prête-à-manger.

Vous ne savez pas trop quoi en faire? Tartinez-en au lieu du beurre sur vos rôties ou dans votre sandwich, utilisez-en comme huile de cuisson, et si vous voulez impressionner vos amis, préparez ces galettes à la menthe.

Baies de goji

Quelles étaient ces mystérieuses petites baies séchées dans la salade ou le granola de votre amie? C’étaient des baies de goji, et elles sont merveilleuses de mille et une façons.
Elle sont utilisées en médecine chinoise traditionnelle depuis des siècles, et seraient bénéfiques pour les yeux, le foie et le système immunitaire. Mais ça ne s’arrête pas là : ce sont de méga superaliments, débordants d’antioxydants, de vitamines et de phytonutriments.

Légèrement sucrées, elles sont délicieuses en collation, seules ou dans un mélange de noix et de graines, ou encore en garniture de salade. Moi, ma « recette » de baies de goji favorite, c’est d’en croquer une en vitesse avec un morceau de cacao cru. Encore et encore… C’est un duo du tonnerre.

Les bons gras, surtout les gras essentiels

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le teint de telle ou telle personne était si radieux? Cet éclat leur vient de nutriments vitaux – les fameux bons gras. Petite précision : on ne les étend pas sur la peau, on les mange, car tout comme l’huile de coco vierge, les bons gras nourrissent la peau de l’intérieur.
Mais ça ne s’arrête pas à une peau radieuse (même si c’est l’effet secondaire que je préfère). Les bons gras aident aussi à faire fonctionner les cellules correctement, à garder l’esprit aiguisé, et à régulariser le système immunitaire.

Les oméga-3 et -6 sont deux acides gras essentiels qu’il faudrait consommer quotidiennement, mais les oméga-3 semblent les plus difficiles à inclure au menu.

Il est plus simple de séparer les oméga-3 en deux groupes. Il y a d’abord les ingrédients dits médicinaux, comme l’huile de poisson, puis les gras d’aliments « fonctionnels », comme l’huile de graines de lin.

L’huile de poisson regorge d’AEP/ADH, des acides gras aux vertus anti-inflammatoires qui aident à maintenir le cerveau alerte.

Une bonne (et bonne) façon d’obtenir votre dose quotidienne d’huile de poisson sans sentir le poisson, c’est de choisir l’huile de poisson Omegalicious.

L’huile de graines de lin contient de l’ALA, un oméga-3, qu’elle convertit en AEP/ADH parfois… et parfois pas! Mais ce n’est pas grave si la conversion n’a pas lieu, car l’ALA, demeure importante pour nos cellules.

Ce type de gras est décrit comme « fonctionnel », car il aide à améliorer le fonctionnement du corps. Il crée de solides parois cellulaires, lubrifie l’appareil digestif, et aide à stabiliser les hormones.

Recherchez de l’huile de graines de lin « à teneur élevée en lignanes ». Les lignanes sont des fibres qui aident à emprisonner les toxines dans l’intestin et à stabiliser les hormones. Et c’est tout simple : ajoutez de l’huile de graines de lin à vos « smoothies », salades et légumes tout chauds, ou avalez-en une cuillerée. Bébé fafa, comme on dit.

En garnissant votre garde-manger et votre frigo de superaliments, vous ferez passer vos plats de « pas mal » à « super » en une seule étape.

Vous, quelle est votre recette de superaliment préférée? Partagez-la avec nous à #BotanicaHealth #MindfulLiving

About the Author

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa is on a mission to teach people how to heal themselves, to restore balance to body and well-being through whole food. A specialist in...

Learn More