5 Herbs to Help You Reduce Stress | Botanica Health

5 Plantes Pour Combattre le Stress

Dr. Negin Misaghi, ND

C’est bien connu, le stress peut nuire à la santé; ce qui est moins connu, ce sont les façons de le soulager. Nous n’avons pas d’interrupteur pour « éteindre » ou réduire nos angoisses; que pouvons-nous faire?

J’ai récemment accompagné mon mari à un examen dermatologique afin de déterminer la source de ses réactions allergiques. Et surprise, surprise, elles étaient dues – vous l’aurez deviné – au stress!

Quand nous avons voulu connaître les solutions possibles, on a recommandé à mon mari de ne pas trop « s’en faire ». Facile à dire!

Hélas! Pour la majorité d’entre nous, la recherche de l’état zen est la quête d’une vie, compliquée en grande partie par notre train de vie moderne et nos horaires surchargés. Nous avons la tête si pleine de pensées et de préoccupations que la simple idée de réduire le stress nous fait STRESSER!

Qu’est-ce qui cause le stress?

Commençons par définir rapidement ce qu’est le stress, et explorer les moyens de s’y attaquer, mis à part en se croisant les doigts. La réaction typique face au stress est régie par une hormone, le cortisol. Cette hormone merveilleuse est la même qui nous aide à nous réveiller tous les matins. Toutefois, sans surveillance, elle contribue également à divers problèmes de santé comme le dysfonctionnement immunitaire, les troubles de la mémoire, la fatigue chronique et l’obésité abdominale. Ces dernières conséquences se manifestent lentement, sournoisement et de façon insoupçonnée.

Il y a plusieurs moyens proactifs de maintenir des valeurs équilibrées de cette hormone, et les éléments du mode de vie comme le sommeil, l’exercice, l’alimentation et les méthodes de relaxation y jouent pour beaucoup. Cela dit, si votre stress est trop intense pour être tempéré par ces voies uniquement, d’autres types de recours peuvent être nécessaires.

 

Plantes

Sujet fascinant, les plantes que les phytothérapeutes appellent adaptogènes ont le potentiel d’améliorer la réaction du corps aux agents de stress. Pour bien comprendre les adaptogènes, il faut d’abord comprendre la méthode utilisée pour les étudier.

Les chercheurs ont mis au point des tests de résistance au stress sur des animaux, au cours desquels on analyse la résistance au stress des sujets, avec ou sans adaptogènes. Il est très délicat d’effectuer ces tests sur des humains, puisqu’une multitude de variables peuvent influencer les résultats. Chez les animaux, toutefois, on réussit à observer des écarts importants dans le délai qui sépare l’instant déclencheur de stress et celui où le sujet abandonne, entre les sujets ayant reçu ou non des plantes adaptogènes (1, 2, 3).

Voyez ces plantes comme des voiles qui vous aident à voguer à travers les creux et les crêtes de la vie.

Voici cinq plantes dont la nature adaptogène et les propriétés de réduction du stress sont validées non seulement par des siècles d’usage médical traditionnel, mais aussi par des recherches scientifiques :

  1. Ashwagandha – merveilleuse pour les gens « tendus comme une corde de violon », en raison du stress
    Quand le stress augmente, on ressent d’abord une hausse de l’énergie et de la concentration. Mais si la tension s’accentue et que le corps ne peut se reposer, cela entraîne de l’anxiété, une incapacité à se concentrer, une faiblesse généralisée, et même de l’insomnie. Cette situation est toute désignée pour l’ashwagandha, la plante centrale de la médecine ayurvédique, médecine principale de l’Inde depuis des millénaires. En plus d’améliorer la mémoire et la compréhension, de favoriser le sommeil et de soulager la fatigue, l’ashwagandha aide à réguler le système immunitaire, que le stress peut souvent faire basculer.
  2. Ginseng sibérien  – issu de Sibérie, un merveilleux remède contre le stress physique
    C’est la plante par excellence pour ceux et celles vivant un stress physique, par exemple un facteur en plein hiver, ou un couvreur en plein été! Le ginseng sibérien aide le corps à faire face à divers types de stress, et tout spécialement des facteurs de stress qui causent de l’épuisement physique, comme la chaleur, le froid, l’effort ou le manque de sommeil. Le ginseng sibérien sert aussi à la production d’énergie, en facilitant l’utilisation des acides gras tout en améliorant l’oxygénation des muscles actifs. Ceci accroît l’endurance, permettant donc des périodes d’activité accrues.
  3. Rhodiole – excellent pour éclaircir un cerveau embrouillé par la fatigue mentale
    L’usage du rhodiole, qui trouve aussi son origine en Sibérie, rejoint celui du ginseng sibérien par son action contre le stress mental et physique, les toxines et le froid. Le rhodiole est toutefois encore plus efficace que le ginseng pour détendre les tensions mentales. Cet adaptogène aide à accomplir des tâches mentales exigeantes avec attention et justesse, même sous tension, tout en réduisant les risques de surmenage; le rhodiole est tout indiqué pour les étudiants en période d’examens et les travailleurs de quarts qui doivent avoir l’esprit aiguisé, peu importe le niveau de fatigue.
  4. Basilic sacré – convient lorsque le stress entraîne des baisses d’humeur
    Par ces effets anti-stress semblables à ceux d’antidépresseurs, le basilic sacré est idéal pour les personnes qui se sentent découragées ou abattues devant des problèmes. À titre de plante adaptogène, il aide à rétablir les fonctions du corps que le stress affecte particulièrement : il favorise la digestion, réduit l’hypertension liée au stress, régule la glycémie et renforce le système immunitaire.
  5. Réglisse – excellente pour soulager la fatigue et l’épuisement dus au stress
    Depuis des millénaires, la médecine traditionnelle chinoise considère la réglisse comme un fortifiant qui assure une longue vie. Naturellement bien plus sucrée que le sucre, cette plante contient des éléments médicinaux qui aident à revigorer le corps affaibli par un stress soutenu et chronique. La prudence reste de mise, car la réglisse peut faire hausser la tension artérielle, quoique cet effet est plutôt rare lorsqu’il s’agit d’usage médicinal, car elle réussit à merveille à harmoniser et à équilibrer le corps affaibli. Cela dit, la consommation importante de bonbons à la racine de réglisse peut contribuer à l’hypertension chez les personnes qui y sont sujettes.

 

Les plantes adaptogènes sont de merveilleux fortifiants que nous offre la nature. Le stress fait partie intégrante de notre quotidien et n’est pas en soi néfaste. Encore faut-il que notre corps soit muni des armes pour gérer ces tensions. Et comme presque personne n’a de commutateur interne pour interrompre le stress, la nature – dans son infinie sagesse – nous fournit des façons de remédier aux situations de grand stress. Les adaptogènes voient à ce que notre corps ait le nécessaire pour nous permettre de traverser ces périodes sans trop de tracas. Maintenez donc vos rituels de pleine conscience en y associant une ou plusieurs de ces plantes. Vos stratégies de gestion du stress ne s’en verront que renforcées. Comme vous.

 


  1. Panossian, A., Wikman, G., Kaur, P. et Asea, A. Adaptogens exert a stress-protective effect by modulation of expression of molecular chaperones. Phytomedicine, 2009, 16(6-7), pp. 617-622.
  2. Shah PC, Trivedi NA, Bhatt JD, Hemavathi KG. « Effect of Withania somnifera on forced swimming test induced immobility in mice and its interaction with various drugs », Indian J Physiol Pharmacol, oct.-déc. 2006, 50(4):409-15.
  3. Dhingra D, Sharma A. « Antidepressant-like activity of Glycyrrhiza glabra L. in mouse models of immobility tests », Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry, mai 2006, 30(3):449-54.

About the Author

Dr. Negin Misaghi, ND

Dr. Negin Misaghi, ND

Dr. Negin Misaghi is a naturopathic doctor in London Ontario fully licensed by the College of Naturopaths of Ontario. Her practice centres around a firm...

Learn More