REISHI | Santé cardiovasculaire, Santé immunitaire | Botanica
Reishi mushroom Ingredient image

Principaux bienfaits pour la santé

• Activation et modulation immunitaires profondes (allergies, infections, cancer)
• Aide à gérer le stress
• Santé cardiovasculaire (hypotenseur, améliore le profil lipidique, oxygène le sang)
• Métabolisme glycémique
• Antioxydant
• Effets hépatoprotecteurs

Le reishi est un champignon polypore qui pousse à l’état sauvage sur les souches et les billes de bois en décomposition. Il est lustré et possède une belle couleur rouge-jaunâtre. Tout comme la pomme est le fruit du pommier, le reishi rouge est le corps fructifère du champignon. « L’arbre » est constitué d’un vaste réseau de mycélium (ou « racines ») qui s’étend sous terre et peut s’étirer sur plusieurs kilomètres.

Utilisation à travers l’histoire

Le reishi est un champignon à la chair ferme et amère utilisé depuis plus de deux millénaires en médecine traditionnelle chinoise, ce qui en fait l’un des plus anciens champignons médicinaux connus. 5 En chinois, le reishi est appelé « Ling Zhi », c’est-à-dire « plante de l’esprit ». On l’utilise traditionnellement pour ses effets tonifiants, pour accroître l’énergie vitale, renforcer l’activité cardiaque, améliorer la mémoire, ainsi que pour ses effets anti-âge. 6Alors que les cultures occidentales se sont toujours méfiées des champignons, ceux-ci occupent depuis longtemps une place spéciale dans la materia medica orientale. Depuis quelques années, les champignons médicinaux sont de plus en plus couramment utilisés dans le traitement du cancer pour contrebalancer les effets toxiques de la chimiothérapie et de la radiothérapie. 7

Notre processus

Le reishi pousse à l’état sauvage dans la forêt pluviale Olympic. Une petite partie de cette biomasse est récoltée de manière écologique, puis cultivée sur un substrat de riz brun biologique dans un environnement contrôlé. Après quatre générations, il est certifié biologique et déclaré exempt de plus de 474 contaminants. Le « bébé champignon » (primordium) est récolté, lyophilisé pour mieux conserver sa valeur nutritionnelle, puis traité à chaud pour activer plusieurs de ses composés médicinaux et accroître leur biodisponibilité.

Mise en garde

Le reishi est extrêmement bien toléré et ne présente aucun effet toxique connu lorsqu’il est consommé selon la dose recommandée. Des précautions modérées sont de mise s’il est pris avec un anticoagulant.

Provenance

Nord-ouest de la côte du Pacifique des États-Unis (État de Washington), forêt pluviale Olympic

Map Pacific North West

References

  • J. Stansbury, Herbal Formularies for Health Professionals, vol. 2, Chelsea Green Publishing, 2018, p. 28.

  • D. R. Yance, Adaptogens in Medical Herbalism, Healing Arts Press, 2013, p. 538-543.

  • Y. Jianzhe, M. Xiaolan, M. Qiming, et al., Icons of Medicinal Fungi from China, Beijing : Science Press, 1987; et Hong-Yen Shu, Oriental Materia Medica: A Concise Guide, Palos Verdes, Calif. : Oriental Healing Arts Press, 1986, p. 640-641.

  • Gui-lin Xiao et al., Clinical Observation on Treatment of Russula subnigricans Poisoning Patients by Ganoderma lucidum Decoction, Chinese Journal of Integrated Traditional and Western Medicine, 23, no 4, 2003, p. 278-280.

  • Kenneth Jones, Reishi: Ancient Herb for Modern Times, Issaquah, Wash. : Sylvan Press, 1992, p. 6.

  • S. Wachtel-Galor, J. Yuen, J.A. Buswell, et I. F. F. Benzie, Ganoderma lucidum (Lingzhi or Reishi) a medicinal mushroom.

  • Jones, Reishi; Terry Willard, Reishi Mushroom: Herb of Spiritual Potency and Wonder, Issaquah, Wash. : Sylvan Press, 1990, p. 11.