Remèdes naturels au reflux gastrique et aux brûlements d’estomac | Botanica

Remèdes naturels au reflux gastrique et aux brûlements d’estomac

Dr. Miranda Wiley, ND

Bien des gens souffrent parfois ou souvent de brûlements – ou brûlures – d’estomac. Cela dit, le reflux gastrique peut se révéler un problème de santé relativement complexe. En effet, le reflux gastrique peut être léger et mineur, un désagrément sporadique et passager, par exemple après un repas épicé. On peut cependant avoir affaire à une grave affection, comme du reflux gastro-œsophagien pathologique, qui peut présager des changements cancéreux dans l’œsophage. Le reflux gastrique peut aussi être totalement silencieux, sans symptômes digestifs évidents, mais potentiellement dommageable aux tissus internes.

Et cela se complique, si les symptômes de brûlements d’estomac sont traités sans qu’on s’attaque à leurs causes fondamentales. Chez certaines personnes, il s’agit réellement de production excessive d’acides gastriques (hyperchlorhydrie) qui s’échappent du sphincter supérieur de l’estomac, et causent des brûlures à l’œsophage. Toutefois, d’autres personnes ressentent une présence excessive d’acide dans la gorge (ou la poitrine) parce qu’elles produisent trop peu d’acides gastriques (hypochlorhydrie), voire pas du tout (achlorhydrie)1! Cela peut vous paraître étrange ou illogique, alors examinons les premières étapes du processus digestif…

Digestion 101

1re étape. Le corps a faim et sent la venue de nourriture… des parfums délicieux, le son des ustensiles ou du grésillement dans la poêle, l’impact visuel d’un plat bien présenté. Le premier stade de la digestion a lieu dans le cerveau, qui signale au reste du corps de se préparer à l’ingestion de nourriture2 – en espérant que cela se produise. Un des problèmes de la cuisine rapide ou des plats cuisinés, c’est que cette étape risque d’être sautée, ce qui peut entraîner de l’inconfort digestif en raison d’un appareil digestif mal préparé.

2e étape. Les sucs digestifs, c’est-à-dire la salive, les acides gastriques, la bile et les liquides riches en enzymes, sont sécrétés le long du tube digestif, du pancréas et de l’intestin grêle. Ces sucs ont tous un rôle dans la composition des aliments, et aident le corps à absorber leurs nutriments. Les sphincters font en sorte que les différences entre les divers liquides libérés par leurs tissus respectifs sont isolées tout au long du « parcours digestif ».

L’estomac est par nature extrêmement acide durant la digestion (pH de 2-3 pour les esprits scientifiques). Ce faible pH aide à stériliser les aliments en tuant les bactéries potentiellement pathogènes, et en favorisant la digestion des protéines, grâce à un acide si puissant qu’il défait les très longues chaînes d’acides aminés qui les composent, les rendant vulnérables au pouvoir digestif des enzymes. La paroi de l’estomac est faite pour résister à de telles conditions, mais pas les tissus des organes à ses deux bouts, soit l’œsophage et l’intestin grêle. Les sphincters qui les séparent chacun de l’estomac se resserrent pour faire en sorte que les acides restent contenus uniquement dans l’estomac avec les aliments. Le sphincter entre l’œsophage et l’estomac réagit aux valeurs de pH communiquées par les cellules de l’estomac. Lorsque les acides sont libérés et que le pH dans l’estomac est bas, ce sphincter devrait être bien fermé, et garder les matières acides dans l’estomac tout en protégeant l’œsophage. À l’inverse, lorsque les aliments transitent dans l’intestin grêle et que l’estomac n’est plus en phase active de digestion, le sphincter peut se détendre jusqu’au prochain repas.

Il arrive donc que la sensation de surplus d’acide dans le haut de l’appareil digestif soit due à un manque d’acide gastrique : ceci empêche le sphincter supérieur de se fermer complètement, et alors, le peu d’acide excrété dans l’estomac remonte et cause de l’inconfort. À la longue, les antiacides ou inhibiteurs de la pompe à protons qui sont offerts en vente libre peuvent aggraver ce problème.dadhs d

Dans les cas de toux chronique, le reflux gastro-œsophagien est une des premières causes à considérer par un médecin. Les patients n’ayant pas d’apparents ennuis digestifs sont souvent surpris par un tel diagnostic… mais ça arrive.

Par ailleurs, les reflux gastriques, brûlements d’estomac et reflux gastro-œsophagiens pathologiques peuvent aussi survenir si la production d’acide gastrique est adéquate. Dans ce cas, ils peuvent être symptomatiques d’une affection sous-jacente telle qu’une hernie hiatale ou une prolifération bactérienne dans l’intestin grêle.

Traitement

Tant qu’un professionnel de la santé n’a pas déterminé la cause fondamentale des troubles gastriques, le traitement doit s’attarder aux symptômes, en visant à soulager et réparer le tissu enflé de l’œsophage. Les plantes dites adoucissantes ou émollientes sont les plus propices à ce traitement. Tout comme l’aloès appliqué sur un coup de soleil, les plantes adoucissantes sont généralement visqueuses, rafraîchissantes et apaisantes, procurant aussi un net soulagement aux tissus internes « brûlés ».
Réglisse (Glycyrrhiza glabra) – Idéale en infusion ou en pastille, la réglisse est un merveilleux émollient, qui soulage aussi les tissus des voies respiratoires. Elle peut donc être utile en cas de reflux gastrique silencieux comme douloureux. Elle est également efficace sous forme de teinture, mais préférablement diluée pour éviter que l’alcool ne pique trop! Comme elle élève la tension artérielle, elle ne convient pas à tous les gens.

Orme rouge (Ulmus fulva) – Il se trouve en pastilles pour les maux de gorge et brûlements d’estomac, ou encore en poudre qu’on prépare en décoction, à prendre en petites doses plusieurs fois par jour.

Guimauve (Filipendula ulmaris) – Séchée, la guimauve est douce et moelleuse, et fait une excellente tisane infusée à froid.

Consommés au cours de la journée, tous les émollients peuvent nous apporter du réconfort. Leur efficacité est toutefois optimale lorsqu’ils sont pris avant un repas, afin de couvrir le tube digestif et protéger l’œsophage lors du passage de la nourriture.

Polypore oblique (Inonotus obliquus) – ce champignon est phénoménal pour guérir les tissus externes. Et devinez quoi : notre tube digestif est fait de tissus externes de bout en bout. Eh oui! nous avons des tissus externes à l’intérieur…

Si vous souffrez régulièrement de brûlements d’estomac, il est recommandé de subir un examen approfondi – par un professionnel de la santé – de vos symptômes, ainsi que de leurs possibles causes sous-jacentes, afin de déterminer le traitement le plus sûr et efficace pour vous. Vous visez une santé optimale, et les brûlements d’estomac sont des symptômes qu’il faut mieux traiter dès leur apparition afin d’éviter des dommages irréversibles.

1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1856326/
2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2297467/

About the Author

Dr. Miranda Wiley, ND

Dr. Miranda Wiley, ND

Miranda began her career in natural health at 13 years old when she took a summer job at her local health food store. By age...

Learn More