L’intestin et le cerveau : Des relations privilégées | Botanica

L’intestin et le cerveau : Des relations privilégées

Orsha Magyar, CEO & Founder, NeuroTrition Inc.

Votre jardin intestinal

Tel un luxuriant jardin tropical, votre microbiome intestinal comprend des billions de microbes, dignes représentants d’environ 1 800 embranchements différents et de 40 000 espèces bactériennes, soit quelque part entre 1,3 et 10 fois le nombre de cellules humaines! Les diverses espèces de bactéries qui composent le microbiote interagissent avec le reste de l’organisme et influencent le fonctionnement de tout votre corps.

Si vous avez déjà eu l’impression que votre intestin dialoguait avec votre cerveau et exerçait une influence sur votre état d’esprit, votre raisonnement ou votre comportement, vous aviez raison (sérieusement, il faut toujours écouter son intestin!). Le concept qui veut que l’appareil digestif influence le cerveau a cours depuis près de deux siècles, ayant même intégré la langue populaire :

    • querelles intestines
    • avoir de l’estomac
    • manquer d’estomac
    • peser sur l’estomac
    • avoir l’estomac dans les talons
  •        avoir une boule sur l’estomac

Toutefois, ce n’est qu’avec l’arrivée de l’imagerie cérébrale que les neuroscientifiques ont vraiment commencé à saisir l’influence de l’axe intestin-cerveau sur la santé cérébrale et mentale.

« Intestin, je te présente le cerveau »

Votre intestin et votre cerveau se parlent réellement, et le microbiote intestinal est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux régulateurs de l’axe intestin-cerveau.

Des études scientifiques tentent de déterminer exactement comment notre microbiome communique avec notre système nerveux central (y compris le cerveau).
Jusqu’ici, les chercheurs ont relevé divers intermédiaires par lesquels l’intestin et le cerveau discutent :

1) le système immunitaire;
2) un nerf spécial appelé nerf vague;
3) des acides gras spéciaux à chaîne courte;
4) le système nerveux entérique (qui appartient uniquement à l’intestin).

Les psychobiotiques : plus que du psychoverbiage

Le ciblage du cerveau par l’intermédiaire du microbiome, un changement de paradigme radical pour la neuroscience et la psychiatrie, a mené au concept de psychobiotiques :

  • Psychobiotiques : bactéries vivantes (probiotiques) qui, une fois ingérées, sont favorables à la santé mentale, ET bactéries prébiotiques, qui stimulent la croissance des bactéries intestinales bénéfiques.
  • Probiotiques : flore intestinale favorable (pro=favorable, bio=vivant). Ils sont vivants, et utiles, à l’intérieur de l’organisme.
  • Prébiotiques : la NOURRITURE des probiotiques (pré = avant; pas très originales, ces appellations…).

About the Author

Orsha Magyar, CEO & Founder, NeuroTrition Inc.

Orsha Magyar, CEO & Founder, NeuroTrition Inc.

Orsha believes in going beyond the « bandaid » for brain and mental health. As founder and CEO of NeuroTrition Inc., she and her team of neuroscientists, nutritionists,...

Learn More