L’huile de coco est-elle mauvaise pour vous? Cinq choses à savoir avant votre prochain achat | Botanica

L’huile de coco est-elle mauvaise pour vous? Cinq choses à savoir avant votre prochain achat

Lisa Kilgour, Nutritionist

L’huile de coco vierge (HCV) fait partie des huiles préférées de bien des gens dans l’industrie du mieux-être, moi compris. Quelle ne fut pas notre consternation, donc, quand l’American Heart Association a annoncé en juin qu’elle déconseillait l’huile de noix de coco, désormais classée dans la catégorie des « mauvaises » huiles.

Je crois qu’il est important de signaler que l’étude citée1 par l’organisme de lutte contre les maladies cardiovasculaires portait généralement sur toutes les formes de gras saturés. Elle ne faisait aucune distinction entre les HCV et le lard, par exemple, ou l’huile de palme traitée.

La recommandation est la suivante : l’étude conclut qu’il existe un lien entre les gras saturés et un risque accru de maladies cardiovasculaires (bien que d’autres études affirment le contraire2). Or, huile de coco contient 82 % de gras saturés. Selon l’organisme, cette proportion suffit pour conclure que l’huile de coco est « mauvaise » et ne doit être consommée qu’en très petites quantités.

Le problème, c’est que tous les gras saturés ne sont pas créés égaux. Et des études ont montré que les HCV faisaient augmenter le taux cholestérol HDL (le « bon cholestérol »)3 sans modifier le taux de cholestérol LDL (considéré « mauvais »)4. L’organisme utilise différemment chaque type de gras, et chaque type de gras a des effets différents sur l’organisme. Ce qui importe réellement, c’est la façon de traiter le gras.

Si vous vous inquiétez des effets de votre huile de coco préférée sur votre santé, ayez en tête les cinq points suivants :

  1. La qualité est importante
    Il y une ÉNORME différence entre une huile surtraitée rancie et une huile correctement traitée5. C’est la principale différence entre un gras saturé sain et un autre malsain. Choisissez toujours une huile de coco vierge qui sent la noix de coco. Cette douce odeur est signe d’un traitement limité.
  2. Notre organisme a besoin de gras saturés
    Lorsque nous pensons aux gras essentiels, nous avons tendance à oublier les autres gras saturés dont notre organisme a un besoin vital. L’huile de coco vierge en contient deux très importants : l’acide laurique et l’acide myristique, qui aident à soutenir notre système immunitaire6.
  3. Les maladies cardiovasculaires et le
    Il y a 40 ans, on nous disait de manger moins de matières grasses (surtout saturées) et plus de glucides… et pourtant, le taux de maladies cardiovasculaires a grimpé en flèche. Des études ont montré que les sucres et les glucides raffinés augmentent le risque de maladies cardiovasculaires7.
  4. L’inflammation
    Selon des études, l’huile de coco vierge (HCV) à traitement minimal peut aider à réduire l’inflammation8. Sa forte teneur en antioxydants lui donne d’incroyables propriétés, notamment celle d’aider à éteindre le feu de l’inflammation.
  5. Toutes les huiles de coco vierge ne sont pas créées égales
    Recherchez toujours les mots Vierge, Biologique et Commerce équitable sur l’étiquette. Vous savez alors qu’il s’agit d’un produit de haute qualité, sans pesticides ni produits chimiques irritants, qui, EN PLUS, ne nuit pas aux précieux singes et à leur habitat. Comme il est arrivé à certains fabricants d’utiliser des singes pour la récolte des noix de coco, veillez à toujours choisir une huile de coco qui ne nuit pas aux singes.

Les plus récentes études sur les HCV sont réjouissantes. Selon les résultats, les HCV pourraient aider à améliorer la mémoire, à stimuler l’énergie et à favoriser la digestion. Pas étonnant que les HCV soient si populaires dans les milieux du mieux-être en ce moment.

De toute évidence, je suis une adepte inconditionnelle des HCV, mais j’ai besoin d’une dose de bon sens pour équilibrer mon point de vue. L’huile de coco vierge est UN des gras sains fantastiques qui nous sont offerts actuellement. Employez-la, avec d’autres gras sains, pour rester en santé. Essayez par exemple des gras non traités tels que les avocats, l’huile d’olive extra-vierge, le beurre biologique et l’huile de poisson de haute qualité. Votre organisme a besoin d’une bonne variété de gras pour fonctionner de façon optimale.


About the Author

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa Kilgour, Nutritionist

Lisa is on a mission to teach people how to heal themselves, to restore balance to body and well-being through whole food. A specialist in...

Learn More